samedi 8 décembre 2007

Pearl Harbor 7/12/1941 : les survivants de la Flotte du Pacifique se souviennent



Il largua une torpille & me salua
08/12/2007 08:17 - (SA)
http://www.news24.com/News24/World/News/0,,2-10-1462_2235128,00.html



Pearl Harbour – Quelque dizaines de grisonnants survivants de Pearl Harbor ont observé un moment de silence en l'honneur de leurs camarades qui ont péri dans le bombardement japonais sur Oahu il y a 66 ans.
Portant des chemises hawaiiennes et des colliers d'orchidées, les vétérans se tenaient sur la jetée surplombant la coque coulée du USS Arizona, ce vendredi, et saluèrent le drapeau pendant qu'un marin chantait le "Star Spangled Banner," l'hymne nationale des États-Unis d'Amérique.
Des survivants de chacun des 9 navires de guerre bombardés durant l'attaque sont venu chacun à tour de rôle déposer des couronnes devant des bouées de sauvetage portant le nom de leurs navires.
"Nous honorons ceux qui ont été tués. Nous ne sommes pas ici pour nous-mêmes, nous sommes ici pour eux," dit George A. Smith, 83 ans, qui était à bord du USS Oklahoma au matin du 7 décembre 1941.
En tout, 2.388 Américains moururent dans l'attaque, dont quelque 900 sont encore dans les flancs de l'USS Arizona.
Des hélicoptères de l'Hawaii Air National Guard effectuèrent un vol en formation "recherche d'homme perdu" en l'honneur de ceux tombés ici. Des bombardiers furtifs B-2 actuellement déployés à Guam, venant de la base Whiteman Air Force Base dans le Missouri, effectuèrent un défilé aérien.
Une foule de quelque 2.000 spectateurs honora les survivants par une ovation et plusieurs minutes de forts applaudissements.

De quart
Smith était de quart sur l'USS Oklahoma lorsqu'il vit des avions pointant dans le ciel au dessus du port.
"Un des avions descendit, tourna, plongea droit sur nous. Le gars ouvrit l'écoutille de son avion et largua sa torpille, il me salua et vira pour s'en aller," dit Smith. "Ce que je me rappelle c'est que juste après, ce fut une énorme explosion."
Il eu l'occasion de sauter par dessus bord, évitant de peu d'être écrasé par le cuirassé qui sombrait, et il nagea jusqu'à la rive.
Smith fait partie des 18 survivants de l'USS Oklahoma qui sont venus à Hawaï pour participer à la dédicace du nouveau mémorial au navire, après la cérémonie principale. L'USS Oklahoma perdit 429 marins et US Marines – plus que tout autre navire dans le port, en dehors de l'USS Arizona.
Le monument, qui a coûté 1,2 millions de dollars, comporte 429 bannières, chacune portant le nom d'un marin ou d'un soldat US Marine mort ici, entourées d'une gravure dans le granit noir, présentant une silhouette du cuirassé, ainsi que des citations de personnages de la seconde Guerre Mondiale qui ont été choisies par certains des survivants.
L'USS Oklahoma fut touché par la première torpille de l'assaut du matin. Il chavira après avoir été touché par 8 de plus, prenant au piège 400 hommes quand il se retrouva quille à l'air. Quelque 30 d'entre eux parvinrent à être sauvés par la suite, grâce aux travailleurs du chantier naval de la Marine à Pearl Harbour, qui creusèrent littéralement à travers le métal du navire pour les atteindre.


video

L'attaque sur Pearl Harbor fut lancée par surprise le matin du dimanche 7 décembre 1941 par la première flotte aérienne de la marine impériale japonaise contre la flotte américaine du Pacifique dans le port et d’autres forces qui stationnaient aux alentours. Pearl Harbor est une base navale américaine, située sur l’île d’Oahu, dans l’archipel d’Hawaii, au cœur de l'océan Pacifique.




Cette attaque s’inscrit dans la logique d’expansion impériale. L’anéantissement de la principale flotte de l'United States Navy devait permettre à l’empire du Soleil Levant d’établir sa sphère d'influence dans la grande Asie orientale. Le Quartier-général impérial souhaitait également répondre aux sanctions économiques prises par Washington en juillet 1941 après l'invasion de la Chine et de l'Indochine française par l'armée impériale japonaise.

À l'issue de l'attaque, conduite en deux vagues aériennes, les pertes américaines furent importantes : 2.388 morts et 1.178 blessés. Quatre cuirassés, trois destroyers, trois croiseurs et 188 avions furent détruits. Cependant, beaucoup de navires purent être remis en état dans les mois qui suivirent, et les trois porte-avions américains du Pacifique échappèrent à l'attaque... car absents.
Les Japonais perdirent 64 hommes, 29 avions et cinq sous-marins de poche; un marin fut capturé.


Des sauveteurs aident à évacuer l'école secondaire de Lunalilo, à Honolulu, après que le toit du bâtiment principal ait été touché par une bombe, au cours de l'attaque japonaise sur Pearl Harbor
(AP Photo/File)


Des étudiants de cette école de Lunalilo, dans le district Waikiki à Honolulu, regardent leur école brûler après la chute de la bombe japonaise
(AP Photo/File)


A centre, torpillé et bombardé par les Japonais, le cuirassé USS West Virginia commence à sombrer après avoir subit d'importants dégâts. Alors qu'à gauche, on voit l'USS Maryland qui est encore à flot, Pearl Harbor, Oahu, 7 décembre 1941. A droite, on voit l'USS Oklahoma qui a déjà chaviré.
(AP Photo/U.S. Navy, File)


Le cuirassé USS Arizona crache la fumée, vaincu alors qu'il tentait de rejoindre la mer au cours de l'attaque surprise des Japonais sur Pearl Harbor. Le navire coulera avec plus de 80% de ses 1.500 hommes d'équipage, dont le vice-amiral Isaac C. Kidd . L'attaque, qui laissera 2.343 Américains morts et 916 disparus, brisera le pilier de la flotte américaine du Pacifique et forcera l'Amérique à quitter sa politique d'isolationnisme. Cette année marque le 66ème anniversaire de l'attaque japonaise sur Pearl Harbor.
(AP Photo/File)







Cet événement provoqua l’entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale aux côtés des Alliés. Aux États-Unis, il est commémoré chaque année par la mise en berne du drapeau. Les historiens ont mis en évidence l’audace du plan de l’amiral Isoroku Yamamoto, le manque de préparation et les négligences américaines. On dira diplomatiquement que le rôle du président Roosevelt reste un sujet de polémique: les Services Secrets américains étaient parfaitement au courant de l'attaque, et seules d'anciennes unités avaient été laissées dans la base navale, et n'avaient jamais été alertées de l'attaque en cours de préparation. Les unités modernes - dont les 3 porte-avions de la flotte du Pacifique, étaient "étonnamment" absentes du port. En mer sans la protection de leur "groupe naval", et donc des vieux cuirassés, le contraire de toute logique navale.. Enfin, si il n'y avait que ça. Et le choc fut tel que tout le pays accepta de quitter la "neutralité" qui leur permettait de vendre des canons aux 2 camps (Liberty Ships aux Anglais, et aux Allemands de quoi fabriquer des torpilles pour couler les Liberty Ships...) et entra presque comme un seul homme dans la guerre qui déchirait la planète.



Le public se rassemble pour regarder le Mémorial USS Oklahoma au cours de sa cérémonie de dédicace, en ce 66ème anniversaire de l'attaque Japonaise sur Pearl Harbor, Honolulu, vendredi 7 décembre 2007.
(AP Photo/Ronen Zilberman)


Un marin de l'US Navy joue de la cornemuse pour ce 66ème anniversaire, pendant la dédicace du Mémorial USS Oklahoma. Le mémorial a été installé à terre près de l'USS Missouri, que l'on voit en arrière-plan
(AP Photo/Ronen Zilberman)



Norman 'Dusty' Kleiss pose pour une photo en tenant une peinture d'un artiste qui l'a représenté à la bataille, San Antonio, 7/12/2007. Kleiss était pilote de bombardier à Pearl Harbor
(AP Photo/Eric Gay)


Des survivants se rappellent de Pearl Harbour
08/12/2006 08:03 - (SA)

[ndt : récit de la cérémonie de 2006, pour le 66ème anniversaire, même genre de détails, sauf :]
[...] "A tous les survivants de Pearl Harbour, veuillez s'il vous plaît vous lever, dans la mesure du possible," demande le capitaine Taylor Skardon, commandant de la base navale de Pearl Harbour, à la fin de la cérémonie.
Les vétérans, pour la plupart en chemise hawaiienne et portant une casquette de survivant de Pearl Harbour, ont été honorés par de longs applaudissements lors de la cérémonie solennelle près de l'endroit où certains des navires coulés continuent à rouiller et à se couvrir d'algues, dans les eaux du port.
"C'est grâce à vous et à des gens comme vous que nous jouissons de la liberté que nous avons aujourd'hui," dit Taylor aux survivants.
[...]
Plusieurs vieux pilotes Japonais ont participé aux cérémonies de mardi, de même qu'une délégation de la Communauté Religieuse Japonaise pour une Fédération Mondiale, un groupement bouddhiste qui vient dire des prières japonaises depuis 25 ans lors de ces cérémonies annuelles.





Marty Morgan, historien local, pose pour une photo en face de l'exposition Pearl Harbor au musée national de la seconde Guerre Mondiale à New Orleans, 7/12/2007
(AP Photo/Alex Brandon)


George A. Smith, survivant du USS Oklahoma et de l'attaque sur Pearl Harbour, salue durant la cérémonie de commémoration, à Honolulu, Hawaï. Des survivants de l'attaque sur Pearl Harbour ont observé une minute de silence en l'honneur de leurs camarades qui ont péri lors du bombardement d'Oahu par les Japonais, il y a 66 ans. De tous les Américains morts dans l'attaque, quelque 900 d'entre eux reposent dans les flancs du USS Arizona, coulé.
(AP Photo/Ronen Zilberman)



Un marin joue "Taps" pendant que les US Marines sont au garde-à-vous, au cours de la cérémonie de commémoration
(AP Photo/Ronen Zilberman)


Quelques survivants de Pearl Harbor, de droite à gauche : Everette Hyland, Roy McKeehen, Earl Smith. Ils saluent pendant la cérémonie de commémoration
(AP Photo/Ronen Zilberman)

Long film de l'attaque à visionner ici :
http://wielingen1991.userboard.net/videos-ww-ii-guerres-wars-conflicts-f9




Aucun commentaire: