jeudi 8 janvier 2009

La solidarité des marins en pratique (Vendée-Globe / naufrage Le Cam)

Jean Le Cam, skipper français du monocoque VM Matériaux, aux Sables d'Olonne, France, 2008.
Un avion-sauveteur chilien a repéré près du Cap Horn le voilier chaviré, qui participait à la course autour du monde en solitaire "Vendée-Globe." Jean Le Cam s'est réfugié dans sa coque, et attend avec impatience et quelque nervosité d'être secouru. (AFP/File/Marcel Mochet)

Jean Le Cam en difficulté dans la course Vendée-Globe
http://news.yahoo.com/s/afp/20090106/sp_wl_afp/yachtingvendeeglobe_090106071358

PARIS (AFP) – Le navigateur Jean Le Cam, participant de la course autour du monde "Vendée-Globe" a rapporté qu'il était en "grandes difficultés" à bord de son navire, mardi, juste avant que les communications soient brutalement interrompues et les procédures de sauvetage initiées, a rapporté la direction de la course.
Le Cam a téléphoné à son équipe en France à 01h26 (00h26 GMT) pour dire "qu'il avait de gros problèmes à bord de son voilier : il est possible qu'il ait chaviré car les communications ont brutalement cessé," dit le communiqué.
Son voilier VM Matériaux se trouvait à l'ouest du Cap Horn, dans de forts vents.
Les services internationaux de secours maritime ont été alertés, et on attend qu'ils arrivent sur zone vers 13h00 GMT, rajoute le communiqué.
Tôt ce lundi, le concurrent de tête, Michel Desjoyeaux, a franchit le Cap Horn, s'élançant dans l'Océan Atlantique après sa traversée du Pacifique. Le Français a passé le célèbre passage de terre 56 jours, 14 heures et 8 minutes après que la flottille de 30 voiliers ait quitté le port atlantique français des Sables d'Olonne, le 9 novembre, en quête d'une victoire dans la plus prestigieuse des courses trans-océaniques.
Jean Le Cam avait été en 3ème position jusque ce lundi.


Cette photo de la Marine chilienne montré la coque retournée de VM Matériaux, en bas à gauche, alors que le pétrolier Sonnagol Kassanje arrive pour assister Jean Le Cam, mardi 6 janvier 2009. Le navigateur Vincent Riou a signalé aux organisateurs qu'il avait entendu Le Cam crier depuis l'intérieur de son voilier chaviré. Le Vendée-Globe est une course autour du monde à la voile sans escale, en solitaire, avec participants hommes et femmes. (AP Photo/Chilean Navy)


REUTERS/Chilean Navy/Handout (CHILE). BEST QUALITY AVAILABLE. FOR EDITORIAL USE ONLY. NOT FOR SALE FOR MARKETING OR ADVERTISING CAMPAIGNS.


Les secours sont en route pour rejoindre Jean Le Cam. Un remorqueur de la marine chilienne fait route ce 6 janvier 2009 (AP Photo/Chilean Navy)


Jean Le Cam sauvé par Vincent Riou
http://www.yachtingmonthly.com/auto/newsdesk/20090007090826ymnews.html



Jean Le Cam, dont le voilier a chaviré à 200 miles à l'ouest du Cap Horn alors qu'il participait au Vendée-Globe, a été sauvé.

A 18h10, mardi, son compatriote et concurrent et ami Vincent Riou a rapporté que Jean Le Cam était en sécurité à bord de son propre navire, PRB, bien que le voilier avec subit des dégâts pendant le sauvetage.
Une opération majeure de sauvetage a été lancée hier pour récupérer Le Cam, 49 ans, marié et père de 2 enfants, de la coque chavirée de son VM Matériaux. Un remorqueur de la marine chilienne avec des plongeurs à bord était en route, un hélicoptère déployé sur zone, et le pétrolier Sonangol Kassanje dérouté pour assister – mais à la fin, ce fut Riou qui réussi à sauver son compatriote.
Riou a expliqué à la direction de la course que Le Cam s'était extrait de VM Matériaux équipé de sa combinaison de survie. Riou dit qu'il avait dû faire plusieurs fois le tour pour parvenir à récupérer l'autre navigateur dans l'eau, et qu'à la 4ème tentative, il parvint à récupérer Le Cam.
Cependant, durant l'approche finale de la coque renversée de VM Matériaux, le bout de l'outrigger bâbord (barre de flèche à plat pont servant à tenir le mât aile) a été endommagé contre le voile de quille du voilier retourné. Le Cam parvint à grimper à bord peu après, et semble ne pas être blessé. Riou rapporta que les 2 navigateurs ont aussitôt commencé à travailler pour stabiliser le mat de PRB. Puis ils ont lentement fait voile bâbord amures, cap 110, avec 3 ris dans la grand voile et pas d'autre voilure hissée.
Armel Le Cléac'h sur Brit Air, qui était aussi sur zone pour assister au sauvetage, suit à présent PRB pendant qu'ils y sont occupés à tenter de consolider la mature.
"C'est une histoire incroyable avec une conclusion heureuse" dit Alain Gautier, le consultant en sécurité du Vendée-Globe.
L'opération de sauvetage de la marine chilienne a été annulée – à savoir l'hélicoptère qui tournait dans le coin, de même que le remorqueur qui devait arriver. Le pétrolier qui s'était positionné depuis ce matin près de VM Matériaux a aussi pu repartir.
Yachting Monthly, 7 Janvier 2009

source

Vincent Riou sur PRB



Jean Le Cam secouru de son voilier chaviré
http://www.telegraph.co.uk/sport/othersports/sailing/4143781/Vendee-Globes-Jean-Le-Cam-rescued-from-capsized-yacht.html

Le navigateur solitaire Jean Le Cam a été sauvé ce mardi par son compatriote et concurrent Vincent Riou, ont annoncé les organisateurs de la course Vendée-Globe.
Par la rédaction du Telegraph
Last Updated: 9:46AM GMT 07 Jan 2009

En sûreté : Jean Le Cam a été sauvé de son naufrage par son compatriote Vincent Riou, à la pointe de l'Amérique du Sud
Photo: GETTY IMAGES


Le Cam était 3ème dans la dure course, une place devant Riou, lorsque son navire VM Matériaux a brutalement chaviré dans les forts vents à l'ouest du Cap Horn, à la pointe de l'Amérique du Sud.
Le navigateur participant au Vendée-Globe a pu signaler pendant la nuit qu'il était en grande difficulté, et après avoir été repéré par un avion de secours de la marine chilienne, le Français, qui avait finit 2ème de la course il y a 4 ans, a reçu de l'espoir avec l'arrivée de Riou le lendemain.
Riou, qui était derrière Le Cam après 60 jours de cette course en solitaire autour du monde, s'est dérouté pour aller rejoindre son compatriote.
D'après les organisateurs, Riou a dû faire 4 tentatives de passages le long de Le Cam avant que son rival ne puisse grimper à bord de son voilier PRB.
"Jean Le Cam a réussi à quitter seul son voilier," a dit le directeur de course, Denis Horeau. "Vincent Riou a fait 4 tentatives pour sauver Jean Le Cam. A la 4ème, il a réussi, et Le Cam a réussi à grimper à bord de PRB."
Horeau dit que les 2 navigateurs étaient en sécurité, bien que PRB avait été endommagé pendant l'audacieux sauvetage.
Le Cam avait rapporté de "gros problèmes" à bord de son voilier le mardi tôt pendant la nuit, avant une brutale interruption des communications.
Un avion-sauveteur de la marine chilienne avait ensuite localisé le bateau de Le Cam près du Cap Horn, amenant les autorités chiliennes à envoyer un navire de sauvetage avec des plongeurs et du matériel pour sauver le navire chaviré.
D'après les organisateurs, Riou avait indiqué que le sauvetage de Le Cam ainsi envisagé pourrait être risqué. La partie arrière de son navire d'où il devrait normalement émerger dans un tel cas, était submergée.
Tôt ce lundi, le concurrent de tête, Michel Desjoyeaux, a franchit le Cap Horn, s'élançant dans l'Océan Atlantique après sa traversée du Pacifique. Le Français a passé le célèbre passage de terre 56 jours, 14 heures et 8 minutes après que la flottille de 30 voiliers ait quitté le port atlantique français des Sables d'Olonne, le 9 novembre, en quête d'une victoire dans la plus prestigieuse des courses trans-océaniques.
A ce stade, il ne restait que 14 voiliers en course, le turbulent océan du sud ayant fait payer un lourd tribu aux compétiteurs, ayant entre autre nécessité le sauvetage d'un autre navigateur français, Yann Elies, par la marine australienne.

Chaviré: le voilier chaviré de Jean Le Cam avant son sauvetage
Photo: AP



Vendée Globe: Jean Le Cam repêché par Vincent Riou
http://fr.news.yahoo.com/63/20090106/tfr-vende-globe-jean-le-cam-repch-par-vi-019dcf9.html

Le skipper du Vendée Globe, Vincent Riou, est arrivé à côté du bateau de Jean Le Cam, retourné dans l'Océan Pacifique avant de le récupérer, ce mardi soir, selon BFM TV.
Que s'est-il passé?
Cette nuit à 1h40, près du Cap Horn, le navigateur a déclenché sa balise de détresse.
Une heure auparavant la communication qu'il avait avec son équipe à terre dans la laquelle il indiquait qu'il "avait de gros problèmes", a été brutalement coupée.
Sur MaVille.com on est plus précis: "Le temps de dire "Je suis dans la merde, en train de chavirer", la communication téléphonique se coupait, laissant craindre le pire pour le marin. Depuis, aucune nouvelle directe du bord"
Ce mardi, à la mi-journée, BFM-TV indique que le skipper aurait déclenché une deuxième balise, et que le bateau a été aperçu avec sa quille ou une partie de sa quille hors de l'eau.
France Info indique que le bateau a été repéré par un avion chilien. Un pétrolier a été détourné sur la dernière position connue du navigateur pour lui porter secours. Jean le Cam à déclenché sa 2ème balise, après avoir entendu les coups de corne de brume émise par le pétrolier.
Etant donné les conditions de mer, le capitaine du pétrolier attend pour lancer une chaloupe de sauvetage. L'espoir des organisateurs est que le skipper se trouve dans son monocoque retourné.


"Vincent Riou sauve Jean Le Cam" 060109Source Europe 1, tous droits réservés


Un blog bien titré : Le Vendée-Blog
http://blog.france3.fr/vendee-blog/index.php/

video

video

video

sources des 3 vidéos, tous droits réservés : sports/France 3


"Le Cam : il ne fallait pas se rater!"
http://sport.france3.fr/voile/index-fr.php?page=news&id_article=1577

La poisse : les dégâts sur PRB ont été un peu trop pour une mer assez forte – Vincent Riou a vu son voilier démâter le lendemain du sauvetage..

A présent, Armel Le Cléach est reparti et se retrouve 3ème, venant de franchir le Cap Horn

derrière Roland Jourdain, 2ème
© Benoît Stichelbaut


et Michel Desjoyeaux, 1er mais sur une autre route que son poursuivant : La remontée et la fin de course du trio de tête s'annonce palpitante!


Aucun commentaire: